Organisation

L’aspect opérationnel de la structure se présente à travers deux départements supervisés par la direction exécutive. Il s’agit du département du Secours Islamique et du département Formation et Culture.

LE DÉPARTEMENT SECOURS ISLAMIQUE

Il s’occupe de l’assistance et aide aussi bien sur le plan spirituel qu’humanitaire. Il intervient le plus souvent à l’endroit des couches défavorisées, des démunis, des malades. Sur le plan spirituel, il dispose d’une équipe qui traite les problèmes d’affections liées à la sorcellerie, possession par les Djinns ou mauvais œil.  Cette équipe consulte tous les jours au siège de l’association de 10h à 15h à l’exception du vendredi. Elle peut également faire une consultation à domicile si la situation du patient l’exige.

RAMADAN Pour Tous

Le département secours Islamique pilote depuis 2009 le projet « RAMDAN Pour Tous » dans le but d’aider les détenus musulmans des prisons civils du Togo à pouvoir jeûner le Ramadan dans des conditions acceptables. Son assistance porte essentiellement sur deux volets :

1-  Alimentaire en faisant des kits de vivre à chaque détenu musulman au moins deux fois durant le mois de Ramadan et en leur offrant des repas convenables lors des fêtes musulmanes.                                                                        2-  Spirituel en organisant des prêches et Tafsir (commentaire du coran) durant ce mois dans les prisons grâce à la mobilisation des Oustaz et Muanz de la ville. Une telle initiative permet aux détenus de revivifier leur foi malgré les conditions dans lesquelles ils vivent.

ASSISTANCE MÉDICALE ET JURIDIQUE DANS LES PRISONS

Grace à son expérience dans les prisons, ce département Secours Islamique s’est très vite rendu compte d’un besoin d’assistance médicale qui se caractérise par le manque de ressource sur ce plan. La prison civile de Lomé par exemple dispose  d’une seule infirmerie mal équipée et pauvre en médicaments pour plus de 1800 détenus. En plus les soins ne sont pas permanents. L’infirmerie ouvre à 8h et ferme à 17h. les cas d’urgences en dehors de ces heures sont souvent complexes à gérer. Le Secours Islamique dispose d’une équipe d’infirmiers, médecins qui interviennent hebdomadairement à la prison civile de Lomé en appui au travail d’un major sur le terrain. Cette équipe non seulement consulte les détenus mais aussi leurs donne des médicaments dans une boite à pharmacie financée par l’association.                                                                                                                                                                                     Ce besoin sur le plan juridique fut constaté par l’incapacité de plusieurs détenus à suivre leurs dossiers dehors vu que plusieurs sont souvent délaissés par leurs familles Or ¾ des détenus de la prison civil de Lomé sont là à titre préventif c’est-à-dire sans être jugés. Plusieurs parmi  eux, s’ils sont réellement coupables, expirent leurs peines à la prison alors qu’ils ne sont même pas encore jugés. D’où ce département sollicite les services d’un bénévole juriste qui s’occupe d’aider ces détenus à rédiger leurs requêtes à les déposer auprès des substituts appropriés et à les suivre  afin d’obtenir les résultats dans de délai  raisonnables et la lenteur judiciaire. Tout le matériel de secrétariat est fourni par l’association: PHOTO ,  VIDÉO, PROSPECTUS

ACTE HUMANITAIRE DANS LES VILLAGES ET HÔPITAUX

Le département secours islamique porte également assistance à l’endroit des démunis et des nécessiteux. Il organise à cet effet des campagnes  de distribution d’habit dans les villages d’AKOUMAPE et GLEI  aussi qu’ADETIKOPE. Il a également piloté un important acte humanitaire fait à Tokoin Hôpital CHU de Lomé en offrant un kit de vivre et non-vivre à toutes les femmes du service des prématurés.

PROJET 99

Dans le souci de répondre aux besoins d’une population sans cesse croissante, HADIS en partenariat avec LIFE (Ligue Islamique Française pour l’Education) à réaliser une cinquantaine de projets de construction d’écoles, de forages, de sanitaires, de mosquées, de bibliothèques sur toute l’étendue du territoire national. Des villages et quartiers furent équipés par ces infrastructures leur permettant jusqu’aujourd’hui  d’améliorer leurs conditions de vie et de culte.

DON DE SANG

Toujours dans la droite ligne de contribuer au bien être de tous, le secours islamique a déjà fait déplacer à deux reprises l’équipe mobile de la croix rouge en organisant à son siège deux séances de don de sang marquées chacune par la participation d’une quarantaine de donateurs. Cette activité est désormais rentrée dans la tradition et il compte l’organiser dorénavant chaque année si Dieu le veut.

LE DÉPARTEMENT FORMATION ET CULTURE

Il est scindé en deux divisions : la division formation et la division culture.

  • La Division Formation

Elle s’occupe, comme son nom l’indique, de toutes les formations que l’association propose au public. Elle organise principalement des formations religieuses et professionnelles.

  • La formation en langue arabe

Depuis quatre (4) ans, cette division offre au public des cours de langue arabe. Ces cours se poursuivent  de nos jours. Il  existe trois niveaux. Le niveau 0 pour ceux qui ne connaissent pas l’alphabet arabe , le  niveau 1 pour ceux qui doivent débuter avec la base et le niveau 2 pour ceux qui ont une caution plus ou moins acceptable et désirent continuer. En général, cette formation est lancée au début des séances académiques pour les nouveaux.

  • Formation en Tajweed

Cette formation est indiquée pour tout musulman qui veut les règles de la lecture du Coran afin de lire le livre de Dieu sans faute tout en respectant la prononciation et la sortie des lettre et aussi les principes qui régissent la rencontre des mots. Elle ne présente que deux niveaux : le niveau 0 pour ceux qui doivent d’abord apprendre l’alphabet pour lire et le niveau 1 pour ceux qui veulent perfectionner  leur lecture. La formation est souvent lancée en début de l’année académique.

C-   Formation en informatique

L’informatique est un outil devenu incontournable pour tout individu voulant exceller dans la vie. Son importance se manifeste aussi bien chez le citadin que le villageois,  l’illettré ou l’analphabète. Plus encore, ne rien savoir de l’outil informatique, c’est de se faire passer pour l’analphabète du 21 siècle. Fort de ce constat, la division formation travail pour se donner les moyens de mobiliser les ressources matérielles nécessaire et organise sporadiquement  des formations en informatique  chaque année  en tenant compte de la demande et des besoins réels sur le terrain.  Aussi elle a déjà organisé à son siège des formations sur les logiciels WORD, POWER POINT, PHOTOSHOP, PHOTO FILTRE, SAARI, EXCEL…. Elle organise également des formations délocalisées  telle celle lancée en … dans le quartier de la mosquée OBA ayant en la participation d’une vingtaine de jeunes apprenants ou encore celle organisée chaque année depuis trois ans à l’école  d’Agoè-Zongo dont le première édition fut en partenariat avec le ministère du développement à la base dans le cadre de son vaste programme des vacances utiles.

Formation en Management Associatif

Encore de contribuer aux renforcements de capacité des jeunes militants dans les associations, cette division lance souvent des formations en management associatif sur des modules qui intéressent cette tranche de la jeunesse. Des formations au siège ou délocalisée ont pu voir la participation des associations islamiques des jeunes telle que  AJAPI, UJPIT.

Séminaire de formation islamique

C’est un séminaire souvent organisé principalement à l’intention de ses membres, ce séminaire est aussi ouvert au public. Il permet de former les participants sur des thématiques spécifiques de la religion. Celui de l’année 2010 a traité de plusieurs aspects de la purification et la prière avec des formateurs réputés pour leur science à droiture en matière de religion. Cette année le thème principal du séminaire intitulé  « ton comportement est-il conforme à l’islam ? » veut sensibiliser le musulman sur le bon comportement vis-à-vis de Dieu et de ses créatures du janvier au juin 2014 dans la salle de conférence de HADIS.

Autres Formations

En dehors des formations continues, la division formation organise  également des formations détachées et parentés  dans des domaines diverses et variés en fonction de besoins des bénévoles au du public. C’est ainsi qu’elle a déjà organisé des formations sur la citoyenneté, sur les actions basiques des droits et devoirs dans le milieu et sur les méthodes préventives des pathologies dans le domaine de la santé.

Division culture

Cette division s’occupe de l’aspect culturel à travers la gestion de la médiathèque, des concours, conférences, projection de film, journée culturelle

  • La médiathèque SADEEK CHARAF

Depuis 2009, HADIS dispose  d’une médiathèque compétente de plus de 1500 livres des sujets variés tels la religion, la science, l’histoire, la géographie et la culture générale. La majorité de ces documents traite e l’islam tous ses multiples aspects et dimensions. Des livres de la jurisprudence islamique, le Tafsir(commentaire du coran) , les Hadiths( traditions prophétique), le Tawhid ( l’unicité de Dieu), les femmes, les histoires et biographies des grands personnages de l’islam et des prophètes et des bandes dessinées Islamique pour enfant. En outre, cette médiathèque dispose des centaine de support  audio-visuels tels que des VHS, des cassettes, des CD et DVD traitant également de divers thématiques . Cette médiathèque est gérée  par la division culture qui met à la disposition du publique  les prêts de documents pour deux semaines renouvelables sont possibles grâce à un système d’inscription et d’abonnement permettant à l’individu d’avoir une carte d’accès à la médiathèque. Néanmoins, les lectures sur place sont autorisées sans carte. La médiathèque est ouverte tout les jours sauf les vendredi et les dimanche de 9h à 15h 30.

  • Conférences et projection de film

Cette division organise mensuellement une conférence ou projection de film suivie de débat sur des sujets d’actualité dans le but de contribuer à comprendre ou de sensibiliser l’opinion publique. Aussi  a-t-elle organisé par exemple le mois passé une projection et débat sur le thème la « Analyser et comprendre le cercle vicieux des prêts et dettes ». Pour ce mois, il s’agit d’une projection sur le secte  qui fait la une ces derniers jours par ses prises en otage et ses atrocités : « boko haram un complot occidental ? ». Cette dernière projection a vu la participation des représentants d’associations et structures aussi  bien islamique que. Elle a pris fin par un débat très riche par la qualité des interventions et analyses.

Commentaires Facebook